in ,

Célébration 8 Mars au Burkina : une centaine de femmes “s’évadent” de la MACO

Comme chaque année, les pensionnaires de la maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou ne sont pas restées en marge de la célébration de la journée internationale des droits des femmes célébrée chaque 08 mars. Et cela est rendu possible grâce au dynamisme de l’artiste musicien reggae man Freeman Tapily. Par son biais, de nombreuses associations sont venues témoignées leur soutien aux femmes détenues de la MACO. Parmi les dons reçus par les pensionnaires de la MACO, on dénombre des vêtements, des vivres, des ustensiles de cuisine ainsi que de l’argent. Selon le promoteur de l’évènement, une telle activité permet non seulement d’apporter de la joie au cœur mais aussi de créer un cadre de convivialité.

Cette commémoration de la journée internationale de la femme au sein de la MACO a été une occasion pour rappeler les droits et devoirs des femmes en général et celle des milieux carcéraux en particulier.

Reportage : DIARRA Baba

Signaler

Qu'est ce que vous en pensez? Donnez une note

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 commentaires

Lutte contre la Malnutrition au Burkina : le RESONUT lance un appel

8 mars à la Maco : les sosies de Miss Tanya et Audray ont fait danser le public