in ,

« Performance » Nadine DIONOU impose son emprunt dans le théâtre Burkinabè.

https://youtu.be/jXtNueZ4z58%5B/embed%5D

La jeune comédienne de l’école supérieure de Théâtre Jean-Pierre GUINGANE, Nadine DIONOU, vient avec une nouvelle méthode de faire du théâtre. Un concept baptisé « Performance » qui a vu le jour lors de son voyage sur l’Allemagne dans le cadre de sa formation artistique.

Partir en Allemagne loin de son pays natal pour consolider les bases de son métier, Nadine DIONOU revient 06 mois après avec une œuvre artistique jamais jouer sur la scène Burkinabè et presque inconnu des amoureux de la comédie. Elle l’a baptisé « Performance ». Cette jeune comédienne, la trentaine bien sonnée, relate à travers « Performance » les péripéties de sa vie de l’autre bout du monde qu’elle a intitulé « voyage biographique, un autre regard ».

Performance est une scène de 45 minutes. Elle tire sa source dans les souvenirs les plus profonds de la jeune comédienne Burkinabè. Un spectacle basé sur des faits réels et non sur l’imaginaire. C’est aussi une scène qui se joue en contact direct avec le public.

Après l’Allemagne et le Maroc, c’est au tour des compatriotes de l’artiste de faire la connaissance de l’œuvre. Pour servir quelque chose d’exceptionnel au Burkinabè, la jeune dame se consacre chaque soir, depuis le 26 avril dernier, a des séances de répétitions. Mais pas seule, sous le regard d’un doyen de la scène Burkinabè Noël Douniwata MINOUGOU. Ensemble ils essayent d’ajuster et de réajuster pour que jaillisse la perfection.

Dans la scénographie, Nadine se trouve dans un aéroport ou une gare de train. Et c’est dans cet univers de rencontre, d’échange que tout se déroule. Du début jusqu’à la fin du spectacle.

Issue de l’école supérieure de Théâtre Jean-Pierre GUINGANE, Nadine DIONOU va poursuivre son rêve de comédienne sur d’autres cieux. Ce qui va lui prévaloir le prix de la meilleure interprète féminine au festival international des écoles supérieures d’art dramatique de Rabat (FIESAD). Aujourd’hui, elle est la première comédienne Burkinabé à avoir inscrit son nom au Conservatoire National de Paris. Dans son calendrier, ce spectacle fera le tour du Burkina si les moyens ne font pas défaut.

Le 01er mai à 20h du côté du centre Kayiri de Gounghin, Performance sera présenté pour la toute première fois au public Burkinabè. Un spectacle a voir absolument.

Signaler

Qu'est ce que vous en pensez? Donnez une note

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 commentaires

Grève des manœuvres occasionnels : Les clarifications de l’autorité centrale

Talents : Darke Mèdo, un jeune rappeur Bobolais à suivre de près