in ,

Talent : Anna Ouattara, la relève du cinéma burkinabè

Femme d’affaires, propriétaire de plusieurs magasins dans le cosmétique, le vêtement, elle est aussi chroniqueuse et présentatrice Tv. Anna Ouattara porte fièrement sa casquette d’actrice de cinéma.

Révélée au grand public en 2019 dans le cinéma avec le film « Maman Oublie Moi » de Ives Edgard BONKOUNGOU et de Dos BAVUKAHE.

1 ans après Anna Ouattara signe son retour sur les petits écrans dans un nouveau long métrage de Abdoul Bagué, un jeune réalisateur burkinabè en pleine ascension.

Cette fois, Anna aura le privilège du rôle principal dans Djandjou. Un long métrage dans lequel elle incarne de rôle de Jacky, une femme d’affaire accomplie au passé lourd.

« En acceptant ce rôle je savais très bien qu’il puisse y avoir des préjugés, justement c’est parce qu’on a souvent peur des préjugés en Afrique qu’on arrête de vivre notre vie. J’ai pour habitude de dire quoi que nous fassions ici-bas, les gens auront toujours à dire, ils auront toujours quelque chose à nous reprocher autant faire ce qui te rend heureux. J’ai accepté jouer ce rôle, parce que je me pose la question de savoir, est ce qu’une personne qui s’est prostituée dans sa vie, n’a plus droit à une seconde chance ? où est ce que la différence d’âge doit empêcher deux êtres de s’aimer ? J’accepté ce rôle pour que les gens acceptent, que les mentalités changent » nous a fait savoir Anna.

 

Mais la vérité c’est que Anna ou Jacky si vous voulez, n’a jamais rêvé d’une vie d’actrice. ”Je n’ai jamais participé à un quelconque casting pour chercher à camper un rôle dans un film”…Mais le sort du destin a décidé autrement en la mettant sous les projecteurs en Mai 2019.

Du haut de ses 1m75, fière allure, discrète et loyale envers ses amies, Anna Ouattara est connue pour ses activités dans le domaine de la cosmétique et de la mode. Outre cela, au début des années 2000, avec l’avènement du mouvement coupé décalé, entre Ouagadougou et Bamako, elle se mue en promotrice de spectacles. L’une des précurseurs du mouvement coupé décalé au Burkina Faso à l’époque. Elle a permis à des artistes comme Molaré, Dj Jacob…de se produire dans des stades pleins à craquer.

Anna Ouattara, avec un peu plus d’engagement, a de beaux jours dans le cinéma et on est en mesure de dire qu’elle est la relève du cinéma burkinabè même si elle ne s’est pas véritablement lancée pleinement dans le cinéma.

En attendant qu’elle se décide sur la tournure de sa carrière dans le cinéma, nous apprenons qu’Anna sera bientôt sur les antennes de la première audience Tv au Burkina dans un nouveau programme télé.

Retrouvez Anna Ouattara ce jeudi 9 juillet dans votre magazine culturel Sans Transition avec Marco Faso pour un web talk-show inédit sur Ouaga Showtime Live.

Signaler

Qu'est ce que vous en pensez? Donnez une note

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 commentaires

Cinéma : Zoom sur Abdoul Bagué, le Réalisateur porteur d’espoir

Madagascar : Rajoelina confine Antananarivo après un record de 216 nouveaux cas de Covid-19